MTG Infos – Octobre 2018

//MTG Infos – Octobre 2018

MTG Infos – Octobre 2018

Le marathon

Sur place, nous parvient une masse d’informations qui pose, bien souvent plus de questions, qu’elle n’apporte de réponses. Cet état de fait, impose alors de rechercher au plus près des autorités gouvernementales et de nos représentants associatifs, notamment quand il a trait à l’avenir de notre construction institutionnelle. Par conséquent, il faut aller chercher tous éléments d’information utiles et d’exprimer, en tant que de besoin, notre positionnement et anticiper l’avenir de nos montagnes et de nos stations.

Ces différents déplacements ont été, pour moi, un vrai marathon. Mais à chaque fois, ils ont été l’occasion de moments intenses d’échanges et de dialogue sur des sujets qui nous intéressent tous, comme le développement et la cohésion de nos territoires, la gouvernance publique, ainsi que le rôle des maires dans nos communes de montagne. Tout en faveur de l’intercommunalité, c’est se méprendre dangereusement sur la satisfaction des besoins de nos concitoyens et méconnaitre le risque du dépeuplement de nos secteurs de montagne, par ailleurs producteur d’emplois.

Suite à différents entretiens, il ressort des conclusions claires et convergentes, qui échappent encore malheureusement à certains cercles parisiens, qui ont tendance à vivre en vases clos.

En ouverture du Congrès Nationales des Maires Ruraux, Gérald Martinez, Maire de Saint léger les Mélèzes a parfaitement traduit nos besoins et le sentiment des maires par rapport à leur quotidien qui conduit un certain nombre d’entre eux à démissionner. La présence de deux ministres, M. Jacques Mézard, Ministre de la cohésion des territoires et de Mme Elisabeth Borne, Ministre des Transports, marquait, ainsi, l’intérêt de l’Etat envers nos territoires et l’intérêt porté aux Maires. Les congressistes y ont été sensibles. (Chapitre 1). Nous avons entendu les perspectives assignées au train de nuit Paris Briançon et l’attention apporté à la remise en état et à l’adaptation de la RN 94. Dans les deux cas, l’intervention de l’Etat est indispensable et Mme la Ministre des Transports n’a pas manqué de nous faire part de son soutien. Notre offre touristique ne saurait se passer de ces moyens d’accès.

A Marseille, Renaud Muselier, Président de la Région Sud-PACA, François Baroin, Maire de Troyes et Président de l’Association des Maires de France, Dominique Bussereau, Président du Département de la Charente Maritime et Président de l’Assemblée des Départements de France, et Hervé Morin, Président de la Région Normandie et Président de l’Association des Régions de France, avaient conviés les élus à participer au premier rassemblement des élus pour les libertés locales. Aux côtés de Gérard Larché, Président du Sénat, les élus ont souhaité s’unir pour défendre la prise en compte de leurs rôles d’élus et les intérêts de leurs territoires. Ils ont tous affirmé leur engagement pour une décentralisation vraie des territoires (Chapitre 2).

A ce stade, nous en disons autant des relations que nous entretenons, au quotidien, avec la sphère étatique. La facilitation n’a pas toujours été au rendez-vous, par le passé, loin de là. Nos relations ont souvent été heurtées, parfois même chaotiques, lorsque l’action communale était par trop handicapée par un contrôle excessivement tatillon allant même jusqu’à perdre en crédibilité, tandis que notre confiance devenait incertaine.

Je dois souligner que, depuis quelques mois, le climat a très favorablement changé entre notre station et l’administration qui facilite et accompagne plus harmonieusement nos préoccupations. C’est une bonne nouvelle pour tous nos habitants et pour notre activité entrepreneuriale, qui n’est pas facile à driver dans un maquis de règlementation, dont l’évolution ne doit pas être seulement le moment de changer, mais plutôt d’évoluer et de s’adapter aux enjeux de demain : transitions numérique et climatique auxquelles il faut se préparer.
Il n’y a pas d’autre condition pour préparer l’avenir avec sérénité et retrouver le chemin de l’investissement de la Commune, tout en confortant celui de la Régie des Remontées Mécaniques, dont découlera celui du privé dont nous voulons bénéficier du dynamisme.

Nous sommes d’ailleurs intervenus, dans ce sens, à l’occasion d’une table ronde ouverte lors du Congrès de domine skiables de France (DSF).

A ce stade, nos meilleurs sentiments vont vers Pierre Lestas, Directeur de DSF depuis 9 ans et sur le départ. Il a été ce cadre de la Police Nationale que nous avons rencontré à Briançon alors qu’il venait de battre plusieurs records de course en haute altitude dans le massif du Mont Blanc. Par la suite et à partir de sa station il s’est consacré corps et âme aux domaines skiables français.

A cette occasion, M. Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, est intervenu sur le sujet de la montagne dans 20 ans et en évoquant notamment la création d’un Comité stratégique du tourisme de la montagne qui se réunira tous les trimestres (Chapitre 3).

Puis nous avons participé au Bureau de l’Association des Maires de stations de montagne qui a sélectionné le futur directeur de ses services parisiens.
De retour, il s’est agi le 28 septembre de rencontrer les représentants de la Direction Départementale des Finances Publiques à GAP au sujet de différents dossiers de Montgenèvre. A l’issue de cette réunion de travail, nous avons pu nous rendre au Congrès de l’Association des Maires de France des Hautes-Alpes et d’apprécier le discours de Mme la Préfète des Hautes et les conclusions de M. Jean Michel ARNAUD, Président de l’Association des Maires des Hautes-Alpes (Chapitre 4).

Ce marathon se terminera par le 101e Congrès des Maires de France qui se déroulera à Paris, du 20 au 22 novembre prochain.

Lors de celui-ci, j’aurai l’occasion d’intervenir pour parler de numérique et de son développement dans les stations de Montagnes. A la suite de notre séminaire sur les rapports entre G2A et Orange, il sera bien évidemment question de faciliter la remontée d’informations utiles à la décision et de les mettre à la disposition de nos concitoyens afin de rendre plus performante notre économie touristique

Télécharger la Lettre Infos de Octobre 2018
2019-03-28T16:53:13+02:0031 octobre 2018|MTG Infos 2018|

Nous Contacter

Mairie de Montgenèvre
Route d'Italie
05100 Montgenèvre

Phone: +33 (0)4 92 21 92 88

Fax: +33 (0)4 92 21 98 15

Web: Site Officiel

Articles récents